AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Le lion se bat et vaincra
Mar 17 Oct - 9:08:03 par REBEL

» 9 MARS 2017 ! TOUT VA BIEN ......
Ven 10 Mar - 19:06:05 par REBEL

» Merci Jean Claude ( DARMON)
Jeu 9 Mar - 20:59:26 par REBEL

» Merci Laetitia ....
Jeu 9 Mar - 20:54:58 par REBEL

» Un dimanche de janvier (Place de la République)
Mer 27 Jan - 18:32:05 par REBEL

» Mon coeur qui bat
Mer 27 Jan - 18:29:12 par REBEL

» DE L' AMOUR ......
Mar 27 Oct - 3:03:44 par REBEL

» set list 2015
Mar 7 Juil - 5:20:19 par REBEL

» TOMBER C'EST FACILE NIMES 2015
Lun 6 Juil - 20:08:48 par REBEL

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Forum

Partagez | 
 

 TOUR 2013 : DIJON / BORN ROCKER TOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
REBEL
Admin
Admin
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 61
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: TOUR 2013 : DIJON / BORN ROCKER TOUR   Lun 10 Juin - 3:36:07


Pas étonnant que le mythe Johnny Hallyday semble sans fin. Johnny n’a pas d’âge, en tout cas pas celui de sa tournée (70 ans) : pour preuve, ce petit garçon de 3 ans arborant fièrement, comme ses parents, le T-shirt de la tournée 2012, ou encore cette petite fille de 4 ou 5 ans juchée sur des épaules adultes dans la fosse, juste devant la scène. Ainsi va-t-il des fans de Johnny : des très jeunes, menés par leurs parents un peu moins jeunes, souvent accompagnés de leurs parents encore moins jeunes, une sorte de courroie de transmission intergénérationnelle inusable.

Dans la salle où règne une chaleur presque étouffante, dans une salle presque archi comble, le public trépigne d’impatience. Fait alors son entrée très rapidement remarquée un ami de l’artiste : Pierre Arditi ; côté people, les spectateurs du Zénith seront servis, puisque, dans l’explosion des premières notes d’Allumer le feu, Laeticia prend place très discrètement dans les gradins, couvant du regard son homme qui apparaît, dans un nuage de fumée, avec force éclairages. C’est parti pour le show ! Johnny, c’est avant tout une bête de scène, avec ce petit quelque chose en plus : une véritable affection qu’il semble avoir pour son public, doublé d’un vrai respect pour lui. Les tubes s’enchaînent, de Né dans la rue à Oh Marie , sans oublier Quoi ma gueule (et un chaleureux hommage à Michel Berger) ou Diego , tous chantés par une foule survoltée, jusqu’au fond des gradins. Il faut bien l’admettre : on a tous en nous quelque chose de Johnny…
Pas étonnant que le mythe Johnny Hallyday semble sans fin. Johnny n’a pas d’âge, en tout cas pas celui de sa tournée (70 ans) : pour preuve, ce petit garçon de 3 ans arborant fièrement, comme ses parents, le T-shirt de la tournée 2012, ou encore cette petite fille de 4 ou 5 ans juchée sur des épaules adultes dans la fosse, juste devant la scène. Ainsi va-t-il des fans de Johnny : des très jeunes, menés par leurs parents un peu moins jeunes, souvent accompagnés de leurs parents encore moins jeunes, une sorte de courroie de transmission intergénérationnelle inusable.

Dans la salle où règne une chaleur presque étouffante, dans une salle presque archi comble, le public trépigne d’impatience. Fait alors son entrée très rapidement remarquée un ami de l’artiste : Pierre Arditi ; côté people, les spectateurs du Zénith seront servis, puisque, dans l’explosion des premières notes d’Allumer le feu, Laeticia prend place très discrètement dans les gradins, couvant du regard son homme qui apparaît, dans un nuage de fumée, avec force éclairages. C’est parti pour le show ! Johnny, c’est avant tout une bête de scène, avec ce petit quelque chose en plus : une véritable affection qu’il semble avoir pour son public, doublé d’un vrai respect pour lui. Les tubes s’enchaînent, de Né dans la rue à Oh Marie , sans oublier Quoi ma gueule (et un chaleureux hommage à Michel Berger) ou Diego , tous chantés par une foule survoltée, jusqu’au fond des gradins. Il faut bien l’admettre : on a tous en nous quelque chose de Johnny…



REBEL



LE WEBMASTEUR


Dernière édition par REBEL le Mer 12 Juin - 4:09:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mercijohnny.com
REBEL
Admin
Admin
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 61
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: TOUR 2013 : DIJON / BORN ROCKER TOUR   Lun 10 Juin - 3:40:42


REBEL



LE WEBMASTEUR
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mercijohnny.com
REBEL
Admin
Admin
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 61
Localisation : GRENOBLE

MessageSujet: Re: TOUR 2013 : DIJON / BORN ROCKER TOUR   Lun 10 Juin - 17:40:08

Deuxième date à Dijon en à peine plus de six mois : les fans de Johnny Hallyday sont venus en masse acclamer la star

Pas étonnant que le mythe Johnny Hallyday semble sans fin. Johnny n’a pas d’âge, en tout cas pas celui de sa tournée (70 ans) : pour preuve, ce petit garçon de 3 ans arborant fièrement, comme ses parents, le T-shirt de la tournée 2012, ou encore cette petite fille de 4 ou 5 ans juchée sur des épaules adultes dans la fosse, juste devant la scène. Ainsi va-t-il des fans de Johnny : des très jeunes, menés par leurs parents un peu moins jeunes, souvent accompagnés de leurs parents encore moins jeunes, une sorte de courroie de transmission intergénérationnelle inusable.

Dans la salle où règne une chaleur presque étouffante, dans une salle presque archi comble, le public trépigne d’impatience. Fait alors son entrée très rapidement remarquée un ami de l’artiste : Pierre Arditi ; côté people, les spectateurs du Zénith seront servis, puisque, dans l’explosion des premières notes d’Allumer le feu, Laeticia prend place très discrètement dans les gradins, couvant du regard son homme qui apparaît, dans un nuage de fumée, avec force éclairages. C’est parti pour le show ! Johnny, c’est avant tout une bête de scène, avec ce petit quelque chose en plus : une véritable affection qu’il semble avoir pour son public, doublé d’un vrai respect pour lui. Les tubes s’enchaînent, de Né dans la rue à Oh Marie , sans oublier Quoi ma gueule (et un chaleureux hommage à Michel Berger) ou Diego , tous chantés par une foule survoltée, jusqu’au fond des gradins. Il faut bien l’admettre : on a tous en nous quelque chose de Johnny…



LE WEBMASTEUR
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mercijohnny.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TOUR 2013 : DIJON / BORN ROCKER TOUR   

Revenir en haut Aller en bas
 
TOUR 2013 : DIJON / BORN ROCKER TOUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BORN ROCKER TOUR COFFRET
» Dvd / Cd / Vinyle - Born Rocker Tour
» Johnny Hallyday - Born Rocker Tour [Teaser]
» BORN ROCKER TOUR EDITION DE LUXE
» BORN ROCKER TOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MERCI JOHNNY by REBEL :: CHAVIRER LES FOULES-
Sauter vers: